Le monstre de Brocéliande • Chapitre 1 – Perdu

Ceci est juste une fiction, j’écris simplement ce qui me passe par la tête. Donc l’histoire vient totalement de moi et le personnage aussi.

Bonne lecture !

 

Je me réveillais ce matin, mes yeux étaient agressés par la lumière du soleil. Des oiseaux gazouillent et je ne sais pas quelle température il faisait, il avait l’air de faire beau vue l’activité de la  faune.

Où suis-je ?

Qui suis je ?

C’était les deux premières questions que je me posais.

Au bout d’un moment je pus voire clairement où j’étais. Je regarde autour de moi, tout était si étrange. Ma vision n’était pas comme celle qui me semblait correcte elle était en noir et blanc.

Mais si je sais quelle vision est correcte, étais-je vivant avant ?

lost-places-2963764_960_720

En tout cas je me trouvais dans un bâtiment abandonné un sol en damiers couvert de terre et la végétation avait déjà pris place en ce lieu. Les fenêtres étaient sales et certaines brisés, les murs étaient tagués d’insultes et de dessins divers. et des piliers maintenait la structure déjà bien abimés de la bâtisse. Ce bâtiment devait servir à de grandes réception je suppose. Il gardait cette idée de luxe.

J’imaginais pour de vieux bals ou des mariages ou des fêtes.

C’était clair, j’étais humain, du moins de base. Je baisse la tête, une paire de jambes robotiques abîmés trouées. Muni de boulles en caoutchouc, à supposer des pieds et entre on aurait dit des sortes de amortisseurs pour moto

Mais qu’est ce que j’étais ?

Je me mis à examinait les trous avec mes mains, mais le plus stupéfiant était que mes mains étaient munies de griffes noires acérés, en acier. Je les examinaient une par unes, je pouvait les contrôler sans soucis.

Ais-je été transféré dans un robot ? Alors on as transféré mon esprit dans un robot afin de me garder ? J’y comprend rien ?

On est en quelle année?

Il faut que j’arrête avec toutes ses question et que j’aille chercher mes réponses moi-même. Je me lève dans un grincement sourd, comment je vais tenir sur ses boulles ? Aucune idée, allons y. Une fois debout je me sentais plutôt stable au final ce n’était pas mal. Je commence à marcher tranquillement, ce n’était pas si compliqué en fait. Je m’attendais à m’étaler sur le sol dès le premier essai.

Il faut que je trouve une sorte de miroir ou quelque chose du genre que je vois ce que je suis. Je ne suis pas humain mais je devais l’être. J’avançais dans la salle tranquillement à la quête d’un objet. Un bout de vitre fera l’affaire, en voilà un vers une fenêtre brisée, je le prit du bout de mes griffes et me regarde.

“Mais qu’es ce que c’est que ça ?! “

Mon visage était arrondi, du moins un demis rond  pour le dessus plein de fissures muni d’un museau avec des moustaches tordues noires. Des trous ovales, sombres, sans paupières ou l’on pouvait voire deux lumières rouges qui étaient supposés être mes yeux et une truffe noire.

La base de ma mâchoire se résumait à un squelette, un squelette robotique. J’avais des oreilles, du moins une oreille intacte l’autre en ruine avec des fils qui tombaient. Celle intacte avait deux articulation, quel intérêt?

Aucune idée, vraiment je ne sais pas a quoi je sers, j’ai un corps humanoïde, robotique et assez effrayant je dois l’avouer. On dirait que je sors tout droit d’un film d’horreur. Enfin bon, je vais faire un tour dans les environs afin de voire où je suis.

Une fois sorti du bâtiment je pénètre dans une forêt, je marche tranquillement regardant aux alentours au cas ou je croiserai quelqu’un et demander mon chemin avant qu’il fuit devant ma tronche. J’ai marché un beau bout de temps, mais rien, comme si cette forêt était infinie. je n’ai aucune idée de l’heure ni du jour ni ce que je suis et ce que je suis supposé faire.

Au bout d’un moment quelques glitch sur ma vision se firent sentir, je manque de batterie? Aucune idée, c’est vrais que c’est plus ou moins dangereux de s’aventurer comme ça, je ne sais même pas mon moyen d’alimentation, bref je continue, on verra bien.

Les glitchs de firent plus violents et les sons étaient brouillés aussi. Que se passe t’il ?

Tout était noir maintenant, je ne savais pas où j’étais, je ne pouvais plus bouger.

Au bout d’un moment j’avais retrouvé tout le contrôle, mais j’avais du sang dans mon champ de vision et un cadavre, ou du moins une masse de viande difforme était devant moi !

Es ce moi qui ai fait ça ??

 
Et voilà, c’était la première partie d’une fiction, j’espère qu’elle vous aura plu! N’hésitez pas à laissez des commentaires afin d’avoir avis, des choses à améliorer etc!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s